Comme une envie de manger avec vous !

Le Boccaccio, Il était une fois Gino

Dans la Famille Cannatella je demande… le Père. Le héros de notre histoire se nomme Gino. Et son héritage est aujourd’hui visible aux quatre coins de la ville.

Le récit de sa conquête culinaire démarre dans son fief natal, à des centaines de kilomètres des côtes niçoises. Originaire de Sicile, Gino quitte l’île aux trois pointes pour vivre à Naples. L’Italie du Sud colore son palais et la mer l’abreuve de son sel. Arrivé à Nice à l’âge de 16 ans, sa cuisine ne quittera jamais ses racines culinaires. Et l’adolescent gardera toujours un œil sur le littoral.

La grandeur des petits débuts

En 1968, Gino Cannatella, alors jeune papa, ouvre l’Ö Pizzicato, la première aventure estampillée de sa marque. Il achète par la suite un premier appartement au-dessus des cuisines, puis un autre mitoyen. Son royaume s’étend : du petit studio, il créé le navire amiral de sa future flotte culinaire. Cinq ans plus tard, l’entrepreneur épicurien prend le pari d’agrandir le restaurant. Il installe les cuisines là où se trouvait l’Ö Pizzicato et donne un nom au premier chapitre de sa réussite : le Boccaccio.

Un restaurant gastronomique au cœur de Nice

En 1973, tout le passage de la ville s’organisait autour de la rue Masséna. La rue piétonne s’agrandit et dès l’ouverture du Boccaccio, la zone explose d’activités. Autour de cette effervescence, Gino souhaite créer un lieu convivial mais l’embellit d’un certain prestige.

L’esthète cherche à ennoblir son savoir-faire italien et apporte à sa cuisine plus de gastronomie. Cet autodidacte se nourrit de toutes les influences. Amoureux de son métier et grand voyageur, sa cuisine courtise la modernité et se réinvente à chaque projet. Un goût du métissage culinaire et une vision de l’entreprise qui nourriront ses fils, Serge et Philippe.

Le goût de la mer et l’amour du poisson

Adepte de la bonne chère et grand jouisseur, le Père fait du Boccaccio un temple des plaisirs de la bouche. Après avoir développé une cuisine italienne et familiale, le chef choisit d’évoluer vers une gastronomie marine. Encore aujourd’hui, les poissons et fruits de mer sont rois dans le restaurant. Sa sensibilité pour les produits marins inspire toutes ses recettes. Vous pouvez retrouver aujourd’hui cet esprit dans son plat-signature : la paella aux fruits de mer.

Toute la famille hérite de cette bienveillance pour les produits de Méditerranée et des mers du globe. Un regard vif qui permet à ses membres de reconnaître la fraîcheur d’un poisson d’un seul coup d’œil. Où qu’ils se posent, les Cannatella embrassent la cuisine, chérissent leurs ingrédients et subliment le poisson. L’histoire n’est pas finie – loin de là –  mais le conte des débuts s’achève… Après le triomphe du Boccaccio, Gino et ses enfants vécurent heureux et eurent beaucoup de restaurants.